Lettres de Jan Praud, 6ème RIC, tué au bois de la Gruerie le 14 juillet 1915

Jean-Marie dit Jan PRAUD a 30 ans quand la guerre est déclarée. Voyageur et aventurier, il a séjourné en Abyssinie, avant de partir en Chine où il travaille dans la construction de chemins de fer. A l’annonce de la déclaration de guerre, Il demande immédiatement son rapatriement pour aller se battre et rentre en France avec un bataillon de volontaires réservistes en février 1915. Il appartient au 6ème régiment d’Infanterie coloniale. Il est caserné à Lyon où il reste jusqu’à début avril. De Lyon, il envoie des lettres à sa famille qui disent son impatience à rejoindre le front. Le 13 avril il est déjà à Chaumont et va rejoindre sa compagnie. Ses premières lettres des tranchées datent du 15 avril. Il est basé dans le secteur du Four-de-Paris, d’où il écrit à sa famille. Il meurt le 14 juillet 1915 au Bois de Gruerie.

Témoignage : Une attaque en Argonne – janvier 1915

Récit d’un collaborateur du journal l’Humanité, mobilisé et se trouvant en Argonne fin 1914, début 1915. Evocation des combats et notamment de la présence des garibaldiens : le corps de Bruno Garibaldi ramené à la Forestière, le retour des combats du 6 janvier 1915.

TEMOIGNAGE : Lettres de l’Abbé DUTHOIT, aumonier militaire à Clermont en Argonne puis Salvange

Les lettres de l’Abbé Louis DUTHOIT, aumônier volontaire, qui trop fatigué pour poursuivre avec son régiment s’installe à Clermont-en-Argonne lors du passage de celui-ci début septembre 1914. Il se liera d’amitié avec Soeur Gabrielle qu’il aidera dans sa tâche avant de partir s’installer à l’ambulance de Salvange. Il y mourera de maladie le 14 mars 1916

TEMOIGNAGE : Lettre d’un soldat de l’Infanterie Territoriale relatant un combat en Argonne (fin 1914 – début 1915)

Lettre d’un soldat français de l’Infanterie Territoriale relatant un combat auquel il a pris part en Argonne probablement fin 1914, début 1915 (combats du 8 janvier ?). Lettre parue dans le journal Le Petit Parisien, du 20 janvier 1915.

TEMOIGNAGE : Carnet de campagne du Porte-drapeau KRUKENBERG du IR 145 (septembre-octobre 1914)

Une partie du carnet de campagne du porte-drapeau Walter KRUKENBERG du Königs-Infanterie-Regiment (6. Lothringisches) Nr. 145, tué le 23 octobre 1914 à Bagatelle.
Un carnet qui donne une idée tout à fait précise des opérations acharnées qui se sont déroulées en Argonne, ainsi que de la cruelle déception que les Allemands ont éprouvée en se voyant obligés non seulement d’arrêter leur marche, mais de reculer devant les troupes françaises victorieuses en septembre 1914.

Témoignage : lettre du pasteur allemand August D. (23 novembre 1914)

Une lettre datée du 23 novembre 1914 trouvée sur un soldat allemand. La lettre a été écrite par un pasteur, August D., engagé dans un régiment allemand en Argonne. Lettre parue dans le journal Le Petit Parisien, le 16 décembre 1914.

TEMOIGNAGE : Carnet de Campagne du sous-officier HAUSSLER de l’I.R. 123 (Août à Octobre 1914)

Journal de campagne du sous-officier Haüssler, réserviste du 123ème Régiment d’Infanterie allemand, 3ème Bataillon, 9ème Compagnie. Mobilisé au Bataillon de dépôt du 123ème d’Infanterie à Ulm. Dirigé le 28 août sur la portion active de ce régiment. Tué le 23 octobre 1914 dans le bois de la Gruerie.

  • counter for wordpress