La mine Z

Notre attitude, du point de vue des mines, n’avait été que défensive dans le secteur de la Fille-Morte jusqu’en Juillet 1916. A cette époque le commandement décida de préparer, sur la région O9 des organisations allemandes, une offensive locale, appuyée par une action de mines. Il s’agissait de détruire par la mine deux « Stutzpunkt » S et S1 et de s’emparer de la hauteur O9, d’où l’ennemi avait de bonnes vues sur nos organisations.
Le travail prévu comportait l’exécution d’une galerie rectiligne, partant du ravin des Courtes-Chausses, arrivant sous la première ligne allemande, et se bifurquant en deux branches atteignant les points visés, sous chacun desquels devait jouer un fourneau de 60 tonnes à une profondeur de 30 à 35mètres : la Mine Z

24 décembre 1915 : Rapport du Général HUMBERT, Commandant la IIIème Armée, sur la guerre de mines

Rapport du Général HUMBERT, Commandant la IIIème Armée, au Général LANGLE DE CARY, Commandant le Groupe des Armées du Centre depuis le 11 décembre 1915.
Ce rapport daté du 24 décembre 1915, concerne la conduite de la guerre de mines en Argonne sur le secteur de la IIIème Armée.

JMO DE LA COMPAGNIE 7/2 DU 7ème BATAILLON INDEPENDANT – 27 SEPTEMBRE AU 29 DECEMBRE 1916

Un très beau JMO nous présentant de manière détaillée le système des mines S à la Haute Chevauchée. Fin septembre 1916, la Compagnie relève dans ce secteur la Compagnie 18/4 du 2ème R.G.. Elle occupera le secteur pendant 3 mois, prenant en charge pendant cette période le dispositif de mines S.
Le JMO est complété par une présentation des mines du secteur effectué lors de l’arrivée de la Compagnie ainsi que par divers rapports complémentaires au JMO.
Enfin est associé au JMO un très beau plan des mines de ce secteur.

JMO DE LA COMPAGNIE 15/11 DU 7ème R.G. (31ème C.A.) – 15 janvier au 5 octobre 1917

Pendant cette période, la Compagnie 15/11 du 7ème R.G. est employée à la guerre de mines à la Haute-Chevauchée. Elle remplace sur ce secteur la Compagnie 16/4 du 2ème R.G.
Elle sera à son tour relevée en octobre 1917 par une Compagnie du 4ème R.G.

Avec le JMO, une belle carte des mines de la cote 285 à télécharger.

JMO DE LA COMPAGNIE 16/4 du 2ème R.G. (16ème C.A.) – 2 septembre 1916 au 24 janvier 1917

Pendant cette période, la Compagnie 16/4 du 2ème R.G. est employée à la guerre de mines à la Haute-Chevauchée conjointement à la Compagnie 16/51. Elle remplace sur ce secteur la Compagnie 5/4 du 1er R.G. Elle sera à son tour relevée fin janvier 1917 par la Compagnie 15/11 du 7ème R.G.

Avec le JMO, une belle carte des mines de la cote 285 à télécharger.

JMO DE LA COMPAGNIE 16/51 du 2ème R.G. (16ème C.A.) – 2 septembre 1916 au 1er février 1917

Pendant cette période, la Compagnie 16/51 occupe un secteur de part et d’autre de la route de la Haute Chevauchée. Elle effectue dans un premier temps des travaux sur les différents ouvrages du secteur dont le Tunnel BONDET et le Tunnel LECOMTE, puis prendra part à la guerre de Mines à la cote 285 avant de quitter le secteur pour Vauquois où elle restera quelques semaines.

JMO du Bataillon provisoire du Génie de la 4ème D.I. (2ème C.A. – 4ème D.I.) – 2 novembre 1914 au 28 janvier 1915

Rattachement du Bataillon : 2ème C.A. – 4ème D.I.

  • counter for wordpress