La mine Z

Notre attitude, du point de vue des mines, n’avait été que défensive dans le secteur de la Fille-Morte jusqu’en Juillet 1916. A cette époque le commandement décida de préparer, sur la région O9 des organisations allemandes, une offensive locale, appuyée par une action de mines. Il s’agissait de détruire par la mine deux « Stutzpunkt » S et S1 et de s’emparer de la hauteur O9, d’où l’ennemi avait de bonnes vues sur nos organisations.
Le travail prévu comportait l’exécution d’une galerie rectiligne, partant du ravin des Courtes-Chausses, arrivant sous la première ligne allemande, et se bifurquant en deux branches atteignant les points visés, sous chacun desquels devait jouer un fourneau de 60 tonnes à une profondeur de 30 à 35mètres : la Mine Z

Le 57ème Régiment d’Infanterie en Argonne – 2ème période (15 juin au 20 août 1918)

Le 57ème R. I. revient en Argonne le 15 juin 1918, où il a déjà passé un été, de juin à septembre 1916. A cette époque, ramassé au nord de la Biesme, il tenait avec deux bataillons un front de 1 km sur une profondeur de 800 m. Maintenant avec des effectifs bien moindres, il doit tenir un front de 2km800 sur une profondeur de 2km500

Le 57ème Régiment d’Infanterie en Argonne – 1ère période (6 juin au 30 septembre 1916)

Après les dures journées de Verdun, le 57ème R.I. va reprendre la vie de secteur. Lui échoit le sous-secteur Villars, devant la Harazée, autour du ravin de la Fontaine- aux-Charmes et du layon de Binarville où il va passer près de 4 mois.

L’abbé Antoine Grosse, prêtre brancardier au 167ème R.I.

Courte évocation du destin de l’Abbé Antoine Grosse, prêtre brancardier au 167ème Régiment d’Infanterie, tombé en Argonne le 24 septembre 1915

15 juillet 1917 : Un coup de main du 341ème Régiment d’Infanterie emmené par le Capitaine CALLIES

Récit d’un coup de main mené par le Capitaine Calliès, futur Général d’Armée dont une promotion de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr prendra le nom en 1988. Le capitaine Calliès était un spécialiste de ces coups de mains. Il publiera d’ailleurs après guerre un ouvrage de référence sur le sujet :  » L’Art de faire des prisonniers. Étude sur le coup de main et la patrouille »

JMO de la Compagnie 15/5 du 7ème R.G. (32ème C.A. – 40ème D.I. puis 42ème D.I.) – 12 janvier au 11 août 1915

Journal des Marches et des Opérations de la Compagnie 15/5 du 7ème R.G. du 12 janvier au 11 août 1915.
Pendant cette période, la Compagnie 15/5 occupe le secteur de la Fontaine aux Charmes / Bagatelle dans le bois de la Gruerie et participe aux début de la guerre des mines. JMO enrichi de quelques cartes et croquis.

JMO du 311ème R.I. (31ème C.A. – 65ème D.I.) – 14 mars au 23 septembre 1917

Journal des Marches et Opérations du 311ème Régiment d’Infanterie du 14 mars au 23 septembre 1917. Quelques cartes et croquis. Plusieurs mentions du tunnel DOUBLET. JMO saisi sous Word et à télécharger au format pdf

  • counter for wordpress