LES COMBATS : 2ème C.A. – Ordre général du 22 novembre 1914 pour la répartition des forces dans la région de l’Argonne

2ème CORPS D’ARMEE
                  ——                                                                                                               Moiremont, le 22 novembre 1914       
        ETAT MAJOR
             ——
        3° BUREAU
             ——
           N° 761

    

CONFIDENTIEL

Ordre général pour la répartition des forces dans la région de l’Argonne

 

Les forces réunies sous le commandement du général commandant le 2ème corps d’armée dans la région de l’Argonne seront réparties de la façon ci-après :

 

1° Secteur de la brigade coloniale :

Depuis l’Asine, vers le gué au sud de Servon (liaison avec le corps colonial) jusqu’à une ligne orientée nord-est sud-ouest, laissant à l’est les ouvrages de la cote 188 et la tranchée à 300 mètres sud de la route de Servon, Pavillon (liaison avec la 3ème D.I.).

4 bataillons dont 2 en première ligne.

Les bataillons en deuxième ligne sont :

 a) 2 compagnies à Saint-Thomas et 2 compagnies à 170, prêtes à occuper les positions de la ligne d’appui, depuis 163 inclus jusqu’à 188 exclu.

b) Un bataillon à la Noue, Naviaux, prêt à occuper les positions à l’ouest et à l’est de Vienne-la-Ville jusqu’à la Renarde exclue.

Poste de commandement du colonel commandant la première ligne : aux abords de 163.

Etat-Major de la brigade à la Noue. Poste de commandement à Vienne-la-Ville.

 

2° Secteur de la 3ème D.I.

Depuis la ligne indiquée plus haut pour la doite de la brigade coloniale, jusqu’au ravin au sud de Bagatelle-Pavillon exclu (liaison avec la 4ème D.I.). (Ce ravin est le plus à l’ouest de l’éventail de ravins qui aboutissent au ruisseau de la Fontaine-aux-Charmes.)

12 bataillons de la 3ème D.I., 2 bataillons d’infanterie coloniale, 272ème régiment de réserve (2 bataillons). Total : 16 bataillons dont 8 en première ligne.

Les bataillons en deuxième ligne se tiennent prêts à occuper la ligne d’appui entre la Renarde incluse et la cote 198 incluse. L’un d’eux au moins est autour de Vienne-le-Château.

Cantonnements de repos à Moiremont, ferme Venise, moulin de Chamvrieule.

Poste de commandement des colonels, chefs de sous-secteurs : au Pareballe, pour le sous-secteur de gauche ; à 800 mètres au sud de Fontaine-aux-Charmes pour le sous-secteur de droite.

Etat-major de la brigade de première ligne : à Vienne-le-Château. Poste de commandement au Pavillon.

Général commandant la 3ème D.I. :

Poste de commandement et 1er échelon du Q.G. à Vienne-le-Château ; 2ème échelon du Q.G., Moiremont.

 

3° Secteur de la 4ème D.I.

Du ravin au sud de Bagatelle-Pavillon inclus (liaison avec la 3ème D.I.) à la route incluse du Four de Paris à Varennes (liaison avec la 10ème D.I.)

3 bataillons de chasseurs, 9 bataillons d’infanterie de la 4ème D.I. plus le 328ème régiment de réserve (2 bataillons) ; total général à l’effectif de 14 bataillons, dont 7 bataillons en première ligne.

Les bataillons en deuxième ligne se tiennent prêts à occuper la ligne d’appui de la cote 198 exclue au pont de la Chalade exclu. L’un d’eux est en permanence, prêt à occuper les ouvrages de la cote 211.

Cantonnement de repos à Florent.

Le colonel commandant la brigade de première ligne se tiendra avec son état-major en permanence à la Harazée où sera placé un bataillon en réserve.

Q.G.

P. 0. : Le chef d’état-major d’armée,

NUDANT

 

Source : Les Armées Françaises dans la Grande Guerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • counter for wordpress