POEME : Ce sont les Poilus de l’Argonne – HERKA

Ce sont les Poilus de l’Argonne

 

Ce sont les Poilus de l’Argonne

De Bolante et des Meurissons

Souriants, quand le canon tonne

Ce sont les Poilus de l’Argonne

Qui savent se battre en chansons.

 

Ce sont les Poilus de l’Argone

Quand à l’assaut nous les lançons

Le « Boche » sait que l’heure sonne ;

Leur courage fameux lui donne

A l’avance le grand frisson ;

Le canon scande de ses sons

Les refrains que leur cœur entonne ;

Ce sont les Poilus de l’Argonne

Qui savent se battre en chansons.

 

Ce sont les Poilus de l’Argonne

De Bolante et des Meurissons.

Les airs de moderne Gorgone

Que leur Kaiser en vain se donne

Touchent leur cœur moins qu’un glaçon

Ils en feraient plusieurs tronçons

D’un simple coup de leur dragonne.

Ce sont les Poilus de l’Argonne

Qui savent se battre en chansons.

 

Ce sont les Poilus de l’Argonne

De Bolante et des Meurissons

Souriants quand le canon tonne

Ce sont les Poilus de l’Argonne

Qui savent se battre en chansons

 

                                                        HERKA, du 7ème d’Infanterie

 

Source : Rigolboche n°26 (Février 1915) – BDIC

Commentaires fermés

  • counter for wordpress